Psychologie biodynamique

Magali Barreau

06 99 712 770

La Psychologie Biodynamique, développée par la psychologue et physiothérapeute Gerda BOYESEN (Norvégienne, 1922-2005), est une approche novatrice des thérapies psycho-corporelle.

Elle prend en compte les différentes dimensions de l’être, physique, psychologiques, mentales et émotionnelles, énergétiques et spirituelles.


Comprendre la Psychologie Biodynamique


La notion de névrose incorporée

Elle considère que les processus de la psyché et du corps sont mutuellement liés et que tout ce qui a été vécu par une personne est inscrit dans son corps.

Par conséquent, la psychologie biodynamique s'intéresse grandement au corps, en éveillant la conscience corporelle, en utilisant des massages, mobilisations et touchers qui accordent une attention particulière à ce qui se vit dans le corps.

Considérant que la névrose (= trait psychologique consécutif à expérience psychique douloureuse) a un développement corporel autant que psychologique, la personne inscrit chaque émotion, chaque choc, chaque frustration dans son corps autant que dans sa psyché.

Quand les émotions sont refoulées de façon répétée et que des conflits intérieurs restent non résolus, il se produit une inscription durable dans notre identité caractérielle et corporelle.

Cela est particulièrement puissant pendant les premières années de la vie et affecte le développement aussi bien émotionnel, mental que physique de l’enfant et du futur adulte qui intègre ses blessures au plus profond de son organisation corporelle.


Le principe d'auto-guérison ou auto-régulation

L’organisme sain, s’il trouve les conditions de paix et de sécurité nécessaires, a le pouvoir de réagir, de résoudre et de digérer les vécus émotionnels même sévères. C’est lorsque la personne perd sa capacité naturelle d’auto-régulation que la névrose se développe. La Psychologie Biodynamique cherche à restaurer cette capacité perdue ou réduite d’auto-régulation et à retrouver le "noyau vivant" de la personne, stimulant et encourageant son expansion.


La "personnalité primaire" et l’armure musculaire

Très souvent, ce "noyau vivant", ou personnalité primaire, est caché sous une "personnalité secondaire" que l’enfant en cours de croissance développe afin de faire face à un environnement insuffisamment accueillant voire hostile. Cette personnalité secondaire correspond au concept de caractère et d’armure musculaire (élaborés par Wilhelm REICH), avec lesquels une personne se protège. Elle se défend non seulement des attaques de l’environnement, mais aussi de ses propres réactions internes qui sont jugées malvenues par son entourage. Par exemple, un enfant souvent puni lorsqu’il pleure, retiendra ses pleurs par un blocage respiratoire et des contractions musculaires. Dans la durée, ces rétentions deviendront une partie de sa structure corporelle (armure musculaire) et l’enfant finira par ne plus sentir ses peines (armure caractérielle). Gerda BOYESEN a poussé plus loin cette idée d’armure, avec ses concepts d’armure viscérale et tissulaire.


Cycles émotionnels et psycho-péristaltisme

Un concept central de la Psychologie Biodynamique est celui de cycle émotionnel.

La montée et l’expression de chaque émotion déclenchent une longue suite de réactions à l’intérieur du corps.

Lorsque l’évènement émotionnel est passé, ces processus du corps devraient revenir à la normale. Une personne peut se débarrasser complètement des séquelles d’une charge émotionnelle, pourvu que les effets corporels de l’émotion soient éliminés par l’organisme.

Gerda BOYESEN a découvert que le processus péristaltique des intestins (qui donne les gargouillements du ventre) joue un rôle crucial dans la digestion des émotions. Elle a nommé cette fonction particulière du système digestif "psycho-péristaltisme". Le psycho-péristaltisme nettoie le corps des séquelles d’un événement émotionnel. Mais cette phase psycho-péristaltique ne s’achève que lorsque l’organisme cesse d’être en état d’alerte. Elle ne peut avoir lieu que dans des conditions de paix et de sécurité.


Armure corporelle et viscerale

Lorsqu’une personne vit dans une atmosphère de stress et de conflit où elle ne peut se sentir profondément en sécurité, son psycho-péristaltisme va se restreindre. Ses muscles tant corporels qu’intestinaux vont perdre leur capacité à répondre aux pressions. Cette perturbation du tonus des muscles fabrique ce que nous appelons les armures corporelle et viscérale.

Une fois cette fonction d’autorégulation altérée, le corps ne peut plus se débarrasser complètement des effets du stress ce qui entraîne des dérèglements physiologiques et psychologiques sur le long terme.


La thérapie biodynamique

dispose d’une vaste palette d’outils dits « psycho-corporels" : la parole enracinée, les massages biodynamiques, la végétothérapie biodynamique, le rêve éveillé dirigé, la régression positive, le travail avec la voix et le mouvement, les mises en situation…

Dans sa pratique, la thérapie biodynamique s’adapte aux besoins individuels de la personne accompagnée.

Elle vise d’abord à récupérer la capacité d’autorégulation de l’organisme par la dissolution progressive des cuirasses permettant à la bio-énergie de re-circuler librement.

Souvent de vieux souvenirs et des sentiments du passé qui ont été refoulés dans l’armure corporelle, remontent à la conscience, conduisant à de nombreuses perceptions et à un profond éclaircissement psychologique.

Le thérapeute cherchera à faire émerger le matériel inconscient et refoulé dans le corps, afin qu’il soit digéré et intégré et que ce nettoyage puisse laisser place à l’émergence de l’être profond.

Dans tous les cas, la thérapie biodynamique est un processus de purification biologique fondamental. La névrose est littéralement nettoyée du corps, le "noyau vivant" se libère de ses constrictions et la personnalité primaire, non névrotique, se découvre et peut enfin s’affirmer et s’exprimer.


Membre de la FF2P - Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse http://www.ff2p.fr/fichiers_site/accueil/accueil.html


Je reçois à Nantes au cabinet de l'Olivraie, à Saint Père en Retz à la Maison des Thérapies ( https://www.mtme.fr) , ainsi qu'à Saint Laurent sur Gorre (87) (https://www.facebook.com/magalibarreaulimousin/)