Naturopathie

Jessica Martineau

07 81 82 15 87

Qu’est-ce que la naturopathie ?

« La naturopathie est la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et l’application des lois de la vie afin de maintenir, retrouver et optimiser la santé par des moyens naturels. Fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme, elle rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur dix agents naturels de santé.

Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels. » (Définition fédérale).

« La naturopathie est une hygiène vitale et une médecine des profondeurs structurée en trois cures hiérarchisées (désintoxication, revitalisation, stabilisation) et dix techniques synthétisées. Elle vise à normaliser le terrain. Ses concepts fondamentaux sont le vitalisme (philosophie), l’humorisme (science) et l’hygiénisme (technique).» Pierre Valentin Marchesseau 1911-1994

« La naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur la théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de se défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène, aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur etc.). » Dictionnaire Larousse Médical.

A l’heure actuelle l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) classe la naturopathie en troisième, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédique.

Les dix techniques naturopathiques traditionnelles sont :

  • L’alimentation ou hygiène nutritionnelle (bromatologie, réglages diététiques et nutritionnels, cures saisonnières, compléments alimentaires…).

  • La psychologie ou hygiène neuropsychique (relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, relation d’aide, sophrologie…).

  • Les exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle (gymnastique douce, yoga, danses, natation, marche…).

Ces trois techniques, dites majeures, sont considérées comme nécessaire et suffisantes à l’entretien de la santé. Dans la plupart des cas, la situation implique toutefois d’avoir recours à d’autres outils hygiéniques ou thérapeutiques secondaires :

  • L’hydrologie (utilisation de l’eau chaude ou froide, tiède, alternée, locale, générales, interne, externe, douches, bains, thalassothérapies, thermalisme, argiles…).

  • Les techniques manuelles (massages bien être non médicaux type californien, coréen, Amma…).

  • Les techniques réflexes ou réflexologie (appliquées au pied, à l’oreille, au nez, au dos…).

  • Les techniques respiratoires.

  • Les plantes ou phytologie (revitalisantes, drainantes, adaptogènes ainsi que les huiles essentielles et la gemmologie).

  • Les techniques énergétiques (magnétisme, aimants…) selon le praticien.

  • Les techniques vibratoires (couleurs, rayonnements solaires, lunaires, luminothérapie…).

La naturopathie aujourd’hui dans le monde :

En Europe :

  • Pays où la profession est libre ou encadrée par une loi ou un encadrement favorable : Allemagne, Grande Bretagne, Irlande, Norvège, Pays-Bas, Danemark, Suède, Hongrie, Portugal.

  • Pays où les pratiques sont « tolérées » avec une avancée positive depuis 1997 : Italie, Belgique, Espagne, Suisse.

  • En France : pas de loi pour encadrer la profession. L’exercice demeure libre si : pas d’usurpation du titre de « docteur en médecine », pas de diagnostic mais « bilan de vitalité », pas de « traitement de la maladie » mais prévention et correction de « terrain », pas d’ingérence dans un traitement médical en cours.

Ailleurs dans le monde, le droit coutumier accepte les naturopathes en Afrique du Sud, Australie, Pacifique Sud (Ile Maurice), Chine et Russie, Inde. Elle est légalisée dans dix états des Etats Unis et officialisée dans cinq provinces du Canada Britannique.

Une visite chez le naturopathe :

La visite, d’une heure et demie ou plus, débute par un bilan de vitalité effectué sur les bases d’un dialogue approfondi qui explore non seulement les attentes du consultant, mais surtout son histoire, ses antécédents familiaux et personnels, son mode de vie, d’alimentation, ses contraintes professionnelles ou familiales, son rapport au stress, à l’exercice physique, à l’environnement, son sommeil…

Cela précède un attentif examen morphologique puis iridologique (étude de l’iris) et débouche sur un bilan vital (non diagnostique) qui détermine :

  • La constitution (c’est-à-dire l’innée, le potentiel héréditaire immuable, prédisposant à certaines qualités et faiblesses fonctionnelles),

  • Le tempérament (qui correspond à l’acquis, fruit des habitudes de vie, créant un profil particulier sur la constitution donnée),

  • La diathèse (l’état physio-psycho-énergétique de la personne dans le présent).

  • Le niveau et la qualité de la vitalité permettant l’auto-guérison en cas de troubles fonctionnels.

Suit la rédaction d’un programme d’hygiène vitale ou dossier individualisé de conseils naturopathiques. La naturopathe, consciente de ses propres limites d’action et de l’importance de la complémentarité des disciplines, saura orienter chaque fois que nécessaire vers le médecin traitant, voire vers un autre spécialiste, voire vers un autre praticien des médecines non conventionnelles (ostéopathe, homéopathe, acupuncteur, sophrologue…).

Un suivi naturopathie ne se substituera en aucun cas à un traitement médical en cours.

LE CABINET

15, rue de l'Olivraie

44200 Nantes, France

NOS HORAIRES

Du lundi au Samedi

Sur RDV

NOUS CONTACTER

olivraie@icloud.com

Tel : 06 99 712 770

  • Facebook Social Icône