LE CABINET

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

  • Facebook Social Icône

MTC: Médecine Traditionnelle Chinoise

Céline Mériguet

06 71 96 20 05

La Médecine Chinoise est un art thérapeutique qui insiste sur l’importance de la place de l’homme dans son environnement.

Reconnue par l’OMS en 1997, il s’agit d’une médecine holistique : elle ne différencie pas le corps et l’esprit et considère l’homme comme un tout, dont la santé dépend de multiples facteurs tous reliés entre eux.

Les maladies ne sont donc pas réduites à une cause isolée. Elles sont dues à un déséquilibre de certains systèmes fonctionnels, au niveau des méridiens et des différentes substances du corps, comme le Sang,  le Qi (énergie), ou encore les Liquides Organiques.

Les principes de la médecine chinoise

La médecine chinoise se fonde sur une théorie profondément ancrée dans la pensée traditionnelle chinoise. La ligne directrice de cette théorie est que l'homme obéit aux mêmes lois que l'univers. C'est ainsi que le corps est traversé par des méridiens comme le sol l'est par les fleuves et les rivières.

Théorie du yin et du yang

Yin et Yang sont deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes.

Le Yin représente les forces de type passif, froid, appartenant à l'ombre, à la profondeur, à l'humidité, etc...

Le Yang représente les forces de type actif, chaud, appartenant à la lumière, à la surface, à la sécheresse, etc...

L'un et l'autre sont la manifestation d'un mouvement, d'un dynamisme, qui représente chaque chose à un moment précis.

Théorie des 5 éléments

Les cinq éléments sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l'Eau.

Chaque élément est associé à une saison et à un rôle actif à réaliser.

Dans la théorie fondamentale, ils permettent d'expliquer les relations des organes entre eux mais aussi les relations avec les émotions, les aliments et l'emploi de certains points d'acupuncture.

Théorie des ZANG FU

Les ZANG (organes) et les FU (viscères) ne représentent pas seulement le fonctionnement  biologique des organes mais aussi ses relations avec les émotions, les liquides organiques, et les autres parties du corps.

Théorie des Méridiens

Les méridiens représentent un réseau énergétique comparable à un réseau fluvial avec ses rivières, ses affluents… parcourant tout le corps. Lorsque l’énergie circule librement, la personne est en bonne santé. Lorsque l’énergie est entravée, la personne tombe malade.

C’est sur les méridiens que se trouvent les points d’acupuncture sur lesquels intervient le praticien pour réguler ou rétablir la circulation énergétique.

Les outils thérapeutiques

La Médecine traditionnelle Chinoise est un système médical complet, qui a pour objet l’étude de la physiologie, de la pathologie, ainsi que le bilan énergétique, la prévention et le traitement des maladies.

Pour ce faire elle a recours à différents outils :

l’acupuncture

la pharmacopée

la diététique

les massages Tuina

Toute consultation commence par un bilan énergétique établi à partir des quatre temps de l’examen (observation/interrogatoire/palpation/audio olfaction.)

En découle le principe de traitement élaboré par le praticien qui, selon sa spécialité, applique un traitement soit à partir des aiguilles, de pharmacopée ou de méthodes manuelles Tuina.

Les symptômes traités

Si toutes les maladies peuvent être traitées par la médecine chinoise, ceci ne signifie pas qu’il y ait toujours guérison ; aucune médecine ne peut prétendre à cet absolu. Mais, dans la mesure où elle peut améliorer le terrain d’un individu, on peut dire que dans tous les cas elle participe à l’amélioration de l’état du patient ou elle retarde l’évolution d’une maladie grave.

Principales indications

Maladies du système respiratoire : asthme, sinusite, allergies…

Maladies de l’appareil digestif : gastrite, colite, ptoses, constipations, diarrhées chroniques…

Problèmes gynécologiques : aménorrhée, dysménorrhée, cycles irréguliers, problèmes sexuels, infertilité...

Maladies d'origine nerveuse, musculaire et osseuse : maux de dos, céphalées, stress, migraine, canal carpien, périarthrite scapulo-humérale, épicondylite, sciatique, lombalgies, arthrose…

Problèmes dermatologiques : psoriasis, eczéma, allergies….

Bien entendu, cette liste n'est pas exhaustive

Si la médecine chinoise ne se substitue pas à la médecine occidentale, elle représente toutefois une alternative crédible. Le praticien de médecine chinoise n'est habilité qu'au bilan énergétique. Toute suspicion d'un état pathologique grave ou de symptômes pouvant évoquer une pathologie grave doit inciter le praticien à diriger le patient vers un spécialiste. La diversité et la fiabilité des moyens d'investigation de la médecine moderne sont un garant pour tous.        

La synergie de ces sciences est un immense bénéfice pour toutes les personnes souffrantes. Les associer permet de faire de grands progrès, sur le plan médical et humain.